L'église Saint-Jacques

Publié le par P.A.

 

Petit village du Loiret, Courcelles est situé à quelques kilomètres de Pithiviers, Yèvre le Châtel, Beaune la Rolande, à une centaine de kilomètres au sud de Paris.

 

L’église Saint-Jacques-le-Majeur, Sainte Anne, Sainte Apolline a été fondée au XIIème  puis transformée aux XVème  et XVIIème  siècles.
La dédicace à Saint Jacques pourrait indiquer, selon l’Abbé Bernois (1886) que Courcelles se trouvait sur un itinéraire secondaire des routes du pèlerinage de Compostelle.

 

L'église actuelle est un rectangle composé d'une nef de cinq travées avec un bas-côté au sud rajouté ultérieurement.

 

Sa banale façade du XIXème  siècle cache bien des trésors que le visiteur aurait tord de négliger.

 

Le mur sud, comme le mur nord, ne présente de contreforts qu'au niveau des deux premières travées. On y remarque quelques beaux modillons.

 

Le clocher, à l'est du bas-côté sud, n'a vraisemblablement pas été érigé en même temps que l'église.

Sa situation n'est cohérente qu'avec le projet d'agrandissement : il se serait trouvé sur le déambulatoire.

 


 

Le mobilier est limité, mais de grande qualité. On remarquera en particulier les fonts baptismaux et le retable du XVIIème  siècle.

 

 

Ce magnifique bénitier est également du XVIIème  siècle. La pierre, qui n'est pas locale, indique qu'il s'agit d'une oeuvre achetée.

 

 

Autre curiosité historique locale, l'orgue de choeur était autrefois celui de l'Institut Jehanne de France, à Pithiviers.

 

 Reliquaire de Sainte Apolline

 

Le Baptême du Christ, vitrail de l'Ecole de Nancy.

 

Publié dans Courcelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeremy 25/07/2005 14:06

Un village qui mérite d'être connu et visité pour ses nombreuses curiosités inconnues du public, c'est bien dommage d'ailleurs et j'encourage la mairie à créer un site internet sur notre joli village qui me tient à coeur.