Invitation

Publié le

A ne pas manquer :

Le Comité des fêtes de COURCELLES vous invite 
le samedi 29 mars à 17h,  salle des réunions

  

à venir écouter Maitre Jacques-Henri BAUCHY évoquer la vie de trois personnages marquants du Courcelles du XVIIème siècle, 
liés à l’histoire de
la Chapelle SAINT- HUBERT

         Lubin BAUGIN, peintre de l’Académie Royale qui pourrait être l’auteur des peintures murales. Baugin, né à Pithiviers ou à Courcelles vers 1610, était propriétaire à Courcelles. Ses toiles sont visibles aujourd’hui au Louvre, à Notre- Dame de Paris et dans les plus grands musées des Beaux-arts en France et à l’étranger.

          Louis-Henri de PARDAILLAN de GONDRIN de MONTESPAN de BELLEGARDE, archevêque de Sens qui est venu bénir solennellement la chapelle restaurée en mai 1656. Pourquoi ce grand prince de l’Eglise s’est-il déplacé jusqu’à Courcelles,  alors l’une des paroisses les plus excentrées de son immense diocèse ?

  

       En médaillon, portrait de Monseigneur Louis-Henri de Gondrin, Archevêque de Sens, Primat des Gaules et de Germanie (avec la mention "décédé le ...)

          Charles et Marie de BIRAGUE, Seigneurs de Courcelles-le-Roi à cette époque. Charles de Birague était le descendant d’une grande famille milanaise réfugiée en France pour se soustraire à la fureur du Duc Ludovic Sforza.

          Maître Jacques-Henry BAUCHY, historien et juriste de renom, avocat au barreau d’Orléans puis notaire à Bellegarde est l’auteur de nombreux ouvrages historiques et de romans.

La chapelle Saint-HUBERT
sera ouverte à la visite à partir de 14 heures.

Comité des fêtes. Mairie 6, Rue du Tertre 45300 Courcelles

Cette information est relayée par la presse locale, ainsi que par France Bleu Orléans.

Publié dans Courcelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article